Augmenter sa visibilité sur Google : 5 étapes pour passer de 0 à 168 696 visiteurs en 24 mois – Étude de cas avec une hausse à +200%

Augmenter sa visibilité sur Google étude de cas
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Voulez-vous savoir comment augmenter la visibilité de votre entreprise sur Google ?

Dans cette étude de cas, vous allez apprendre le processus que j’utilise en 5 étapes pour amener des milliers de personne à consulter chaque mois l’un de mes sites internet, apparaître en première page de Google en 6 mois et maintenir une position stable !

Assez cool, non ?

Sur une période de 12 mois, cette stratégie simple a été appliquée à plusieurs publications sur l’un de mes sites, attirant au total pas moins de 168 696 visiteurs uniques au moment de la publication de cette étude de cas.

Chaque mois, le trafic naturel fournit des centaines de nouveaux abonnés à ma liste d’e-mail, ce qui me permet par la suite de les recontacter pour entretenir une relation sur le long terme et promouvoir des produits et services.

Le meilleur dans tout ça ?

C’est une stratégie simple (et reproductible) que toute entreprise peut utiliser pour générer un trafic plus qualifié à partir des moteurs de recherche.

La méthode utilisée pour classer son contenu en première page dans n’importe quelle niche

Vous êtes sur le point d’apprendre le processus EXACT que j’utilise pour créer du contenu, qui fonctionne dans N’IMPORTE QUEL secteur d’activité et qui permet d’attirer des milliers de visiteurs ciblés sur mes sites Internet et ceux de mes clients.

Ce processus est conçu pour maximiser votre rapport effort/récompense en ciblant des mots-clés relativement faciles à classer.

Voici un aperçu des étapes que nous allons parcourir dans cette étude de cas :

  1. Recherche de mots-clés et analyse concurrentielle
  2. Création de contenu
  3. Le référencement sur la page
  4. La promotion de contenu
  5. Création de liens

Vous pensez probablement : “mais c’est si simple.”

Et vous avez raison : ce n’est pas compliqué à “comprendre”, et c’est ça toute la beauté ! Mais est-ce pour autant si simple à mettre en place ?

Prêt ? Alors, commençons…

Résultats: se positionner n°1 et être vu 40 169 fois dès la première année avec deux articles. 

En janvier 2018, j’ai lancé Crazy Matcha. Un site qui avait à l’époque pour objectif d’aider les personnes en quête de bien-être, à retrouver un style vie plus sain, et à les aider dans la recherche d’une alternative au café.

Mon objectif premier était d’apporter un maximum de visibilité à ce site en minimisant maximum les coûts publicitaires.

Pour y arriver, je devais mettre en place des actions qui allaient m’apporter une exposition à long terme, et positionner le site comme une autorité dans son industrie.

C’est pourquoi, la solution la mieux adaptée était de mettre en place une stratégie de référencement centrée sur le contenu ( rédaction d’article dans le cas de cette étude de cas ).

Pour cela, j’ai commencé par rédiger un article de fond, un sujet traité en totalité, avec précision, et qui va en profondeur.

Le premier article que j’ai créé pour Crazy Matcha était intitulé: ” thé matcha : tout ce que vous devez savoir sur l’incroyable thé vert japonais ” , un guide détaillé de 4 200 mots pour démarrer en toute sécurité son expérience avec le thé matcha.

L’article se classe en première page pour son mot-clé cible « matcha » , un terme très concurrentiel tapé 12 100 en moyenne tous les mois sur Google.

Quand au second article, rédigé en ciblant une requête transactionnel, se positionne et apporte ainsi  27  814 nouveaux utilisateurs sur le site.

Combien de temps a-t-il fallu pour atteindre la première place sur Google ?

Il a fallu 3 mois pour atteindre la première page et 6 mois pour atteindre la première place.

Et en 12 mois, soit fin décembre 2018, le site a été vu  78 412 fois !

Augmenter sa visibilité sur Google rapport 2018

Étape # 1: faire des recherches appropriées pour comprendre le public, trouver les bons mots-clés , cibler les bonnes personnes.

Bien que le thé matcha soit une niche relativement nouvelle, la concurrence est féroce. Les résultats de recherche regorgent de publications de grandes marques ainsi que d’articles de média et de blogs concurrents.

Il a fallu être très stratégiques sur les sujets à cibler, en particulier en tant que petit blog sans autorité de domaine.

La première étape a consisté à effectuer une recherche par mots-clés et à découvrir des sujets pertinents destinés au public ciblé.

Étape # 2: rédiger du contenu à forte valeur ajoutée. Le contenu long est souvent la meilleure option.

Le terrain de jeu de la création de contenu est devenu un océan rouge. Les articles sont de plus en plus longs, mieux recherchés et formatés pour l’expérience utilisateur.

Aujourd’hui, les résultats de recherche sur la première page de Google font en moyenne près de 2 000 mots.

Lors de la rédaction de l’article, il y a une mentalité que tout le monde devrait adopter :

“Créer le meilleur contenu sur son sujet.”

Prenez le temps d’écrire quelque chose qui fera exploser les neurones de vos concurrents.

Il m’a fallu une semaine pour rechercher et rédiger le guide du matcha. J’ai couvert chaque centimètre du sujet.

Il comprend des liens dans le texte pour une navigation facile :

J’ai également inclus des définitions pour les lecteurs, telles que: “qu’est-ce que le thé vert matcha” , “combien de tasse de thé matcha pouvez-vous consommer par jour” , “comment choisir le meilleur matcha” et bien plus encore.

J’ai regardé comment les meilleurs articles étaient structurés et je l’ai fait en mieux.

Pour cela, j’ai recherché tous les sujets dont ils n’abordaient pas et je les ai inclus dans mon article.
C’est ce qui, finalement, fera ressortir votre contenu de la concurrence. Faire ce que les autres ne font pas.

Le résultat a été un guide de 4 200 mots qui était clairement meilleur que tout le reste.

En règle, générale, assurez-vous que votre contenu :

  1. Traite le sujet en profondeur.
  2. Est mis à jour régulièrement.
  3. Fournit une meilleure expérience utilisateur.
  4. Propose des ressources supplémentaires.

Essayez de battre vos concurrents à tous les niveaux, longueur, informations actuelles, design.

Étape # 3: optimiser les pages pour qu’elles plaisent aux utilisateurs et aux moteurs de recherche.

Les facteurs d’optimisation On Page sont les éléments d’une page Web qui influencent le classement des moteurs de recherche.

Mais ils sont souvent éclipsés par des facteurs externes tels que le nom de domaine et l’autorité au niveau de la page que vous souhaitez classer.

Bien que les éléments sur la page aient un impact relativement faible par rapport aux mesures de lien, ils influencent toujours les classements et ont un impact important sur l’expérience utilisateur.

Il indique à Google :

  • En quoi consiste votre page (pertinence)
  • Quels sont les mots-clés que vous souhaitez classer (ciblage)
  • La valeur de votre contenu (qualité)

L’optimisation du référencement sur une page est rapide à mettre en œuvre et reste sous votre contrôle direct, contrairement aux efforts externes tels que la création de liens qui prennent des mois ou des années à mettre en place et qui comportent de nombreuses variables mobiles (par exemple : qui répondra à votre e-mail de sensibilisation ? Est-ce que vous aurez droit à un lien dans un article que vous aurez rédigé pour un autre site ?).

Alors, quels sont les facteurs de classement SEO les plus importants sur une page?

Voici ce que l’étude menée par Ahrefs a révélé :

Vous avez très peu de contrôle sur les deux premiers facteurs :

  • Le mot-clé dans le nom de domaine ;
  • L’âge de la page

Donc, vous devez vous concentrer sur les autres éléments répertoriés dans le graphique:

  • L’emplacement des mots-clés à plusieurs niveaux
  • L’engagement d’images, de vidéos, de captures d’écran et autres supports multimédias
  • Liens externes qui peuvent signaler à Google que votre contenu est un carrefour d’informations de qualité liées à un sujet donné.
  • Les liens internes qui permettent de canaliser le trafic et l’autorité vers un nouveau contenu.
  • La vitesse de chargement, qui selon Google, indique que 53 % des utilisateurs abandonnent une page si le chargement prend plus de 3 secondes.

Étape # 4: promouvoir le contenu et créer des liens avec le public ciblé.

Selon le niveau de concurrence, la première page peut prendre des mois.

Au début, il est important de passer du temps à promouvoir votre contenu afin de générer du trafic initial, de l’engagement et (potentiellement) des liens.

Voici quatre stratégies qui ont été utilisées pour promouvoir le guide sur le matcha :

  1. L’ouverture de discussion sur des forums
  2. La sensibilisation par e-mail
  3. L’automatisation des médias sociaux
  4. La création de contenus vidéo sur YouTube
  5. La rédaction d’articles invités

Étape # 5: créer des liens externes pour apporter de l’autorité.

Google l’a confirmé !

Andrey Lipattsev de Google révèle que les liens, le contenu et le RankBrain sont les trois premiers signaux de classement dans l’algorithme de recherche de Google.

Donc, pour atteindre la position n°1, je devais mettre en place une campagne de liens externe de qualité vers le guide du matcha.

C’est ce sur quoi, je me suis concentré pendant 90 jours après la mise en ligne du guide.

Les campagnes initiales de promotion de contenu et de création de liens ont poussé l’article sur la première page pour son mot-clé principal.

Au fur et à mesure que le temps passait et que les liens externes étaient explorés par Google, la page a commencé à augmenter en autorité et a progressivement grimpé dans les résultats de recherche.

Fin décembre 2019, Crazy Matcha à été visité plus de 173 329 fois, soit une hausse du Traffic à + 200%.

Augmenter sa visibilité sur Google rapport 2019

Le mythe du référencement n°1 : c’est difficile de se positionner et encore plus aujourd’hui…

C’est difficile ? Oui et Non, tout dépend de votre activité. Si vous souhaitez lancer une multinational à moins que vous ayez toute une équipe et un budget illimité ça risque d’être très compliqué voir impossible.

Mais.

Si vous êtes une entreprise “locale“, que vous souhaitez vous positionner comme LA référence dans votre ville, votre commune, votre région…Alors là, oui c’est tout à fait possible.

Petite anecdote: Février 2020, avec ma compagne, nous avons décidé de quitter la Réunion pour nous installer en région Maine-et-Loire.

A cette période, l’immobilier avait le vent en poupe, alors je me suis dis que j’allais testé le marché. Dans les semaines qui suivent notre arrivée, je lance une site “fictif” de conciergerie type Airbnb.

Et vous savez quoi ?

En moins de 6 mois, j’étais en première position sur google avec tout les avantages qui vont avec à savoir, les appels téléphonique et même des étudiants qui souhaitez faire un stage.

Le mythe du référencement n°2 : ça rapporte rien…

C’est Faux, le référencement apporte aujourd’hui le meilleur retour sur investissement en terme de résultat / effort. Se positionner dans les meilleurs résultats sur Google (sur la première page idéalement) vous permet d’augmenter le nombre de personnes qui visitent votre site, c’est-à-dire votre trafic. Donc plus de visibilité à long terme.

Si vous répondez suffisamment bien à ce que recherche votre cible, cela impacte non seulement vos ventes en ligne, mais aussi en magasin si vous en avez un. Les prospects passent à l’achat après avoir fait confiance. Donc plus d’autorité.

C’est mécanique.

meilleur référencement naturel > + de trafic qualitatif > + de vente en ligne et/ou plus de rdv  > + de CA

Le mythe du référencement n°3 : c’est long et cher…

Les campagnes de référencement se font sur une période d’un an minimum. Donc il faut penser long terme. Si vous souhaitez être référencer rapidement, va falloir payer Google. ET ça coûte très cher !

Vous avez plusieurs possibilités:

Soit vous payez google ( Prévoyez un budget sans limite ).

Soit vous embauchez un nouvel employé pour faire le boulot ( 24 000 euros bruts annuels pour un profil junior à 36 000 euros bruts annuels pour un confirmé ).

Soit vous déléguez le travail à une entreprise dont c’est le travail. ( En fonction du budget, comptez minimum 14 000 euros annuels, ce qui reste la meilleure option ).

Ou alors l’option la moins cher, apprendre et tout faire vous même. Dans tout les cas il va falloir faire un investissement, soit en temps, soit en argent.

Avec 85 % des Français qui recherchent des informations sur Internet avant d’acheter un produit ou de contacter un professionnel, le référencement naturel reste un canal d’acquisition indispensable.

Faites la même chose pour votre entreprise !

Il s’agit d’une stratégie de référencement évolutive que vous pouvez utiliser pour vous classer dans N’IMPORTE QUELLE niche.

J’ai répété ce processus pour de nombreux autres sites Internet avec des résultats similaires.

En suivant les étapes décrites dans cette étude de cas SEO, vous trouverez et classerez rapidement plus de mots-clés ciblés sur la première page de Google et ainsi améliorer considérablement votre visibilité.

Partager cette publication avec votre entourage !

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous avez des questions? Vous cherchez des conseils? Vous voulez juste faire coucou ? 😁 Laisse une trace de ton passage !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *